Comment devenir un pâtissier professionnel ?

pâtissier

Publié le : 24 septembre 20227 mins de lecture

Le pâtissier est à la fois un artiste et un artisan dont l’œuvre donne l’eau à la bouche. Il confectionne divers genres de viennoiseries, de confiseries et d’entremets en innovant et parfois en se spécialisant comme traiteur ou chocolatier. Les pâtissiers sont des experts très demandés par les particuliers et les industriels.

 

Quelles sont les qualités recherchées pour devenir pâtissier ?

 

Les pâtissiers sont des créateurs devant avoir un esprit totalement artistique. En outre, ils doivent être rigoureux et méticuleux, la précision est essentielle à la réalisation de quelques recettes. Par ailleurs, pour devenir pâtissier, il est recommandé de faire preuve de patience et de minutie. C’est conseillé lorsque des ornements fins ou de petits décors sont disposés sur des préparations fragiles. La rapidité dans l’exécution de la tâche est indispensable pour un pâtissier devant être apte à proposer tous types de produits, de manière quotidienne, pour répondre aux goûts et aux attentes de plusieurs clients. Afin d’y arriver, les pâtissiers travaillent parfois en équipe, ils devront alors posséder un excellent relationnel. Ce type de qualité est aussi utile pour un pâtissier entrant en contact avec des clients de passage ou réguliers. Il devra alors être un commerçant capable et un gestionnaire doué. Puis, les journées du pâtissier sont assez souvent longues, il devra alors être endurant et avoir une bonne condition physique, tout particulièrement pendant les périodes de fêtes. Pendant ces moments, le pâtissier doit aussi être parfaitement organisé. Pour plus de détails, cliquez ici.

 

Quelles formations suivre pour travailler dans ce domaine ?

 

Afin de devenir pâtissier, vous pourrez passer après votre 3e le CAP pâtisserie, en suivant la formation en apprentissage. D’ailleurs, il est bien possible de suivre une spécialisation après un CAP de pâtissier et préparer les mentions complémentaires en pâtisserie boulangère, en pâtisserie, en glacerie et en confiserie. Pour tous ceux qui veulent aller au lycée, choisir le bac pro boulanger pâtissier ou le BTM de pâtissier- glacier-confiseur-traiteur est nécessaire. Il est aussi possible de suivre la formation Bac+2 et vous préparez à un brevet de maîtrise, en particulier pour ceux qui veulent ouvrir leur commerce ou bien ceux qui travaillent dans les laboratoires pour industrie. Il est aussi faisable de suivre votre rêve jusqu’à la fin et de devenir pâtissier après vos études générales. Cela ne va poser aucun souci. Après le BAC général, il vous est possible de vous inscrire pour avoir un certificat d’aptitude professionnelle en pâtisserie. Posséder un bac général est d’ailleurs avantageux. Tout d’abord, en étant titulaire du diplôme BAC, vous serez dispensé de toutes les épreuves générales de ce CAP. Puis, vous aurez la possibilité de suivre le CAP en 1 an seulement.

 

Comment passer votre CAP à distance en étant un candidat libre ?

 

Afin d’obtenir votre certificat d’aptitude professionnelle en pâtisserie, vous aurez diverses options s’offrant à vous. La plus récente option est notamment celle de la formation en ligne. Ce genre de formation reçoit de nombreux adeptes tous les ans. Avec les avancées technologiques, chaque candidat peut bénéficier d’un bon suivi personnalisé durant la professionnalisation. En plus, le contenu nécessaire sera mis à leur disposition afin de préparer le cap pâtisserie. Afin que les candidats se sentent accompagnés, les formations à distances disposent de forums en ligne dans lesquels les apprenants pourront communiquer et s’entraider entre eux. L’avantage principal de cette formation par correspondance est évidemment la liberté. Tous les candidats vont eux-mêmes organiser leur temps afin de préparer son certificat d’aptitude professionnelle en exerçant tout autant une activité professionnelle si possible. La formation à distance est alors la plus conseillée pour les adultes qui sont en reconversion professionnelle.

 

Comment cela se passe pour le CAP en présentiel et le CAP en alternance ?

 

Une formation en présentiel définit une technique à laquelle tous les candidats auront le plus recours afin de préparer leur CAP. Afin de suivre une formation en présentiel, le candidat pourrait s’inscrire soit dans son lycée professionnel, soit dans son école privée. Tous les apprenants vont alors se rendre tous les jours dans l’établissement de formation et assister aux cours. Le grand avantage d’une formation en présentiel est que chaque candidat aura accès à un vrai laboratoire de fabrication. Ils pourront s’entraîner ainsi chaque jour dans de meilleures conditions. L’inconvénient de cette dernière est qu’elle est assez chronophage. C’est alors compliqué de réaliser une activité en parallèle de cette formation en pâtisserie. Le travail de pâtissier est pratique avant tout. Pour devenir un maître pâtissier, il faudrait donc plus d’entraînement. Une meilleure option pour préparer votre certificat d’aptitude professionnelle et vous entraîner de manière constante, c’est la formation en alternance. Ce genre de formule peut permettre aux candidats d’exercer le métier de pâtissier en préparant un CAP Pâtisserie. Chaque candidat doit répartir le temps entre le travail et les cours dans une entreprise. La meilleure condition pour suivre une formation en alternance est de chercher une entreprise qui pourra vous accepter comme apprenti. Un contrat d’apprentissage est alors signé entre celle choisie et le CFA. L’apprenti devra trouver également un centre de formation fournissant les contrats d’apprentissage.

Plan du site